Actualites/BrevesPolitiqueSocieté

Cité universitaire de Kossodo: L’Appel de Manéga se fait l’avocat de la réconciliation nationale

L’initiative citoyenne « Appel de Manéga » a animé un panel sur la réconciliation nationale, le dimanche 12 juin 2022 à la cité universitaire de Kossodo à Ouagadougou. Cette conférence publique avait pour objectif de faire comprendre à la jeunesse estudiantine la nécessité d’une réconciliation entre les fils et filles du Burkina Faso, chose incontournable dans la lutte contre le terrorisme.

La fracture sociale au Burkina Faso a atteint son paroxysme. Pour arrêter cette saignée au sein des populations, l’Appel de Manéga a fait de la réconciliation nationale son cheval de bataille. Après la cité universitaire de la Patte d’oie, la délégation de l’Appel de Manéga était face aux résidents de la cité universitaire de Kossodo le dimanche 12 juin 2022, pour leur expliquer l’urgence de la réconciliation nationale.

Pour le secrétaire général de l’Appel de Manéga, Lookman Sawadogo, le vrai problème du Burkina Faso, c’est la réconciliation. Il est alors impérieux de faire comprendre à la jeunesse les tenants et les aboutissants de la question liée à la réconciliation nationale. A l’écouter, ce genre de rencontre est le lieu de lever les équivoques liées à la question de la réconciliation, ce qui va permettre aux jeunes de mieux cerner la question et d’aller au-delà de ce qu’on leur a fait comprendre .

L’ancien président de l’Assemblée nationale, Mélégué Traoré, l’un des panelistes, a fait comprendre que la réconciliation est l’un des remèdes contre le terrorisme au Burkina Faso. Selon lui, la déliquescence de l’Etat qui met en mal les rapports entre gouvernants et gouvernés et le terrorisme qui sévit actuellement sont des facteurs qui ont explosé les liens de solidarité qui existaient entre les populations . Il a par ailleurs souligné que les conflits entre agriculteurs et éleveurs et la marginalisation de certaines ethnies contribuent aussi à l’effritement du tissu social. Pour Mélégué Traoré , « la réconciliation est un enjeu essentiel, si on échoue, on est mort, et comme personne ne veut mourir, on ne doit pas échouer ». L’ancien député, Tahirou Barry, Hervé Ouattara, Amadoun Traoré, Pema Neya étaient les différentes personnalités aux cotés de Mélégué Traoré pour prêcher le message de la réconciliation nationale afin de convaincre la jeunesse estudiantine à adhérer à la vision de l’Appel de Manéga.

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page