Actualites/BrevesEconomieSocieté

La CEDEAO octroie un prêt de plus 6 000 tonnes de vivres au Burkina

Le président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO),Jean-Claude Brou, a remis officiellement des vivres aux autorités burkinabè le vendredi 17 juin 2022 à Ouagadougou. Il s’agit d’un prêt de 6 579,5 tonnes remboursable en mars 2023.

La crise sécuritaire au Burkina Faso qui a entrainé un déplacement massif des populations a provoqué, entre autres, une crise alimentaire. Plus de 2 millions de Burkinabè ont aujourd’hui besoin d’une assistance humanitaire.

C’est dans ce contexte difficile que l’Etat burkinabè, à travers son Premier ministre,Albert Ouédraogo, a plaidé auprès de la CEDEAO une assistance humanitaire pour pallier le plus possible le déficit alimentaire.

L’institution sous régionale, qui a répondu favorablement à la requête du Burkina Faso, a accordé un prêt de 6 579,5 tonnes de vivres remboursable en fin mars 2023. Selon le président de la commission de la CEDEAO, Jean-Claude Brou, c’est un mécanisme de stock régional de réserve mis en place par l’organisation pour venir en aide au pays membres qui sont dans l’impasse sur le plan humanitaire.« Quand un pays a une situation difficile, il fait une demande. Et sur la base de l’analyse qui est fait, l’organisation utilise ses stocks de réserve pour venir en soutien au pays », a-t-il expliqué. A l’écouter, c’est un mécanisme qui a été utilisé à plusieurs reprises dans tous les pays de la CEDEAO. A travers ce geste, la communauté marque sa solidarité aux pays membres de l’institution qui traversent des moments difficiles, a indiqué Jean-Claude Brou.

Le ministre en charge de l’Agriculture, Innocent Kiba, a salué le geste de solidarité à l’endroit du peuple burkinabè. Pour lui, ces vivres vont permettre à l’Etat burkinabè de traiter rapidement les urgences liées à l’insécurité alimentaire. Le ministre a rassuré que la distribution de ces vivres se fera dans un cadre efficient afin de pouvoir toucher les populations dans le besoin.

La distribution des vivres se fera à travers la vente à prix social dans les boutiques témoins, ce qui va permettre aux plus vulnérables d’en bénéficier, a fait savoir Innocent Kiba.

Cette initiative de la CEDEAO a bénéficié de l’appui financier de l’Union européenne.

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page