Actualites/BrevesEconomieSocieté

Prêt de vivres de la CEDEAO au Burkina : La mise au point du ministre de l’Agriculture

La remise hier, vendredi 17 juin 2022, de vivres au Burkina dans le cadre du programme d’assistance humanitaire de la CEDEAO, fait des gorges chaudes sur la toile. Ce qui a obligé le ministère de l’Agriculture à faire la mise au point suivante.

La CEDEAO dispose d’une réserve régionale de sécurité alimentaire. Tous les Etats membres peuvent bénéficier d’un appui en vivres lorsqu’ils en expriment le besoin. Les quantités de vivres mises à la disposition des Etats sont remboursées grain pour grain, en vue de reconstituer les stocks et d’assurer la pérennité de la réserve régionale de sécurité alimentaire.Le vendredi 17 juin 2022, le Burkina Faso a reçu de la réserve régionale de sécurité alimentaire de la CEDEAO environ 6 500 tonnes de vivres pour un besoin exprimé de 10 000 tonnes. Les céréales reçues seront mises à la disposition des personnes vulnérables, notamment dans les points de vente de céréales de la Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGESS ), à un prix subventionné. Cette opération contribue à l’approvisionnement des ménages et à la régulation des prix des céréales sur le marché national.En rappel, le Burkina Faso avait reçu environ 4 000 tonnes de céréales de cette réserve régionale, en août 2018.

Ministère de l’Agriculture, des Ressources Animales et Halieutiques

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page