Actualites/BrevesEconomie

30e AG des sociétés d’Etat : 3 entreprises déficitaires et 19 en hausse

Le ministère du Développement industriel et des petites et moyennes Entreprises a tenu ce jeudi 23 juin 2022, la 30e session de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat. Une rencontre qui est consacrée à l’examen des états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2021 des entreprises publiques burkinabè. Ainsi, 22 entreprises dont 19 sociétés d’Etat et trois Etablissements publics de prévoyance sociale (EPPS) sont appelées à rendre compte de leur gestion, au titre de l’exercice 2021.

Malgré les difficultés liées au contexte national et international, l’économie burkinabè a fait preuve de résilience selon le Premier ministre, Dr Albert Ouédraogo, qui préside cette 30e AG des sociétés d’État.« Le chiffre d’affaires cumulé des 22 entreprises publiques est passé de 1 377 milliards 593 millions de F CFA en 2020 à 1 642 milliards 970 millions de F CFA en 2021, soit une hausse de 19,26%. Quant à la contribution directe au budget de l’Etat de ces entreprises, elle est de 375 milliards 597 millions de F CFA en 2021, contre 318 milliards 115 millions en 2020, soit une hausse de 18,07% » a-t-il informé, ajoutant que cette contribution au budget national représente environ 1/5ème des recettes budgétaires de l’Etat au 31 décembre 2021.

Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. Selon le chef du gouvernement, au titre de l’exercice 2021, trois sociétés d’Etat ont été déficitaires tout comme en 2020, avec respectivement un déficit cumulé de 1 milliard 493 millions de F CFA et de 1 milliard 119 millions de F CFA. Pour remonter la pente, Dr Albert Ouédraogo a invité les organes d’administration et de gestion, à s’investir davantage pour une meilleure gouvernance en vue d’une amélioration continue des performances de ces sociétés. « Je demeure convaincu que la présente session de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat permettra de prendre les résolutions qui siéent et d’opérer des choix de meilleures pratiques en vue d’une pleine participation des sociétés d’Etat à l’œuvre de refondation » a-t-il conclu.

Dans les détails, l’on a appri que l’accroissement du chiffre d’affaires global est principalement tiré par la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY), la Loterie Nationale Burkinabè (LONAB) et la Société Nationale d’Electricité du Burkina (SONABEL) dont les chiffres d’affaires ont respectivement augmenté de 142,503 milliards ; 52,140 milliards et de 22,079 milliards de F CFA entre 2020 et 2021.

La hausse du chiffre d’affaires de la SONABHY est consécutive à la forte demande de consommation de gasoil et du super. En ce qui concerne la LONAB, l’amélioration de son chiffre d’affaires est consécutive à l’augmentation de ses ventes. S’agissant de la SONABEL, cela tient du fait de l’accroissement du nombre d’abonnés consécutif aux différentes extensions et au renforcement de son réseau.

Il est à noter également l’amélioration du chiffre d’affaires de 13 autres sociétés d’Etat entre 2020 et 2021 à savoir l’ACOMOD-BURKINA, l’AGETEER, l’Agetib, le BUMIGEB, le CEGECI, LA POSTE BF, le LNBTP, la MINOFA, l’ONEA, la SBT, la SEPB, la SOGEMAB et la SONATUR.

La SONATER, la SONAGESS et la SOPAFER-B ont, elles, enregistré une baisse de leurs chiffres d’affaires entre 2020 et 2021 respectivement de 5,634 milliards ; de 266 millions et de 3 millions de F CFA.

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page