Actualites/BrevesEducation

Développement de l’éducation de base : Terminus pour le PDSEB et partenariat renouvelé pour le PSDEBS

La dixième et dernière Mission Conjointe de Suivi (MCS) du PDSEB 2012-2021, a connu son épilogue ce jeudi 23 juin 2022 avec la réunion des décideurs dudit programme. La signature conjointe de l’aide-mémoire par le ministre de l’Education nationale du Burkina, Lionel Wendkouni Bilgo et Madame Jil Haentges, représentante du Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), scelle définitivement l’échéance du PDSEB.Programme de développement stratégique de développement de l’éducation de base (PDSEB), c’est le référentiel qui a encadré le pilotage, l’accès, la qualité et le financement de l’éducation de base de 2012 à 2021 au Burkina. Du rapport de suivi 2021, est rédigé annuellement un aide-mémoire tel que ce dixième et dernier signé ce jour par le ministre de l’éducation nationale et le Chef de file des PTF.En attendant l’évaluation finale du programme, ce rapport 2021 révèle déjà que non seulement, la plupart des indicateurs visés en fin de programme n’ont pas été atteints mais certains ont baissé. Fait révélateur de cette situation en 2021, le taux d’exécution des ressources transférées aux communes « base engagée-visée » est de 39,53% en 2021 contre 71,23% en 2020 dû principalement à la situation sécuritaire. Nonobstant cette contre-performance, « le budget 2022 alloué au MENAPLN, s’élève à plus de 582 milliards de F CFA, soit 94% du budget du sous-secteur de l’éducation de base et de l’enseignement secondaire.Madame Jil Haentges, a d’ailleurs renouvelé ce qu’elle a appelé « notre engagement à vous accompagner et à apporter, selon nos possibilités, l’appui nécessaire à la réalisation des objectifs nationaux en matière d’Education et de formation ». Félicitations ont également été adressées au Gouvernement pour la tenue des assises nationales sur l’éducation et le bon taux d’exécution financière et physique des activités en 2021. Les PTF déplorent néanmoins le faible niveau d’exécution de leurs recommandations, évalué à seulement 17%.Des perspectives ont été énoncées dans ce rapport afin d’orienter la mise en œuvre du Plan de développement de l’Education de base et de l’enseignement secondaire (PSDEBS 2021-2025), référentiel qui prend le relai du PDSEB. Il s’agit essentiellement de la pérennisation de la cantine scolaire, de la réalisation à temps des infrastructures éducatives, du développement accéléré de l’EFTP, du renforcement des capacités des enseignants, de l’accroissement des allocations en faveur de l’éducation en situation d’urgence et de l’éducation non formelle et la poursuite du dialogue social.Très élogieux sur l’engagement des acteurs face au defi sécuritaire, qui a engendré ces résultats, Lionel Wendkouni Bilgo n’a eu de cesse de les mobiliser pour les défis futurs autour des concepts de souveraineté, ‘’résistance et résilence’’.

DCRP/MENAPLN.

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page