Actualites/BrevesSanté

Lutte contre le paludisme:Quelle part contributive des médias ?

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a organisé une rencontre d’échanges avec les journalistes et les animateurs d’émission sur la problématique du paludisme au Burkina Faso. C’était le mercredi 29 juin 2022 à Ouagadougou

Au Burkina Faso, le paludisme est le premier motif d’hospitalisation enregistré dans les centres de santé. Au moins 12 millions de cas de paludisme dont 4 867 506 enfants ont été enregistrés en 2021 contre 11 311 560 cas confirmés en 2020. Le nombre de décès liés à cette maladie en 2021 s’élevait à 4 355 dont 2 930 enfants selon les statistiques du Programme national de lutte contre le paludisme au Burkina Faso.

C’est dans l’objectif de booster l’effort des pouvoirs publics, de la société civile et des organisations a base communautaire que le ministère de la Santé à demander l’apport des hommes de médias sur la communication autour de la problématique du paludisme. Cette rencontre d’orientation vise outiller les journalistes sur les stratégies de communication dans la lutte contre le paludisme au Burkina Faso.

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page