Actualites/BrevesSocieté

Burkina: Accusé de viol, Faysal Nanema porte plainte contre la plaignante

* Dans la journée de vendredi au 1er juillet 2022, Faysal Nanéma avait été conduit à la Brigade ville de Bogodogo pour fait de viol sur Fanta Condé, une guinéenne de 40 ans. Les faits se seraient produits dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 2022 à Ouagadougou. Mais ces accusations de viol sont rejetées par les avocats du présumé violeur. Le 1er juillet, ses avocats ont déposé une plainte contre la présumée victime, pour « dénonciation calomnieuse ». En effet, selon les explications des avocats, Faysal Nanéma a rencontré dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 2022, Fanta Condé dans la boîte de nuit dénommée STRESS OUT. Il lui fit la cour et elle marqua son accord. Les deux décidèrent de vivre l’intimité la même nuit. Ils prient la direction du domicile de Faysal Nanéma où ils ont passés des moments. C’est après avoir consommé l’amour que Fanta Condé exigea 500 000 Francs CFA en contre partie. Ce que naturellement, Faysal a refusé. De retour en boîte, toujours selon la correspondance des avocats dont nous avons eu copie, Fanta Condé fit immobiliser Faysal Nanéma par ses camarades, pour être remis à la gendarmerie, au motif qu’elle a été violée. En rappel, l’article 341-4 du code pénal du Burkina Faso prévoit que : « Est puni d’une peine d’emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de cinq 500 000 à 2 000 000 de francs CFA, quiconque a sciemment, et par quelque moyen que ce soit, fait une dénonciation calomnieuse ou abusive des infractions prévues par le présent chapitre, aux autorités compétentes, contre une ou plusieurs personnes ».

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page