Actualites/BrevesTerrorisme

MBDHP / Mouhoun: Déclaration sur les tueries de Bourasso et l’attaque de Douroula

Le 3 juillet 2022 aux environs de 17 h, des hommes lourdement armés, pour la plupart à pied, ont fait irruption dans le village de Bourasso, situé à 21 km de Nouna, sur l’axe Dédougou – Nouna. Sans hésiter, ils ont tiré à bout portant sur des habitants qu’ils ont réunis devant une église. Le bilan est lourd : 20 morts sur le champ, 1 personne poursuivie et égorgée, une victime décédée dans l’ambulance qui la transportait et une autre décédée au Centre hospitalier régional (CHR) de Dédougou des suites de ses blessures. Parmi les victimes on compte 2 femmes.Après leur forfait, les terroristes ont emporté tout ce qu’ils pouvaient emporter (troupeaux de bétail, engins à 2 roues, tricycles, vivres, etc.) Au passage, ils ont incendié des habitations. Comme si cela ne suffisait pas, ils sont revenus le lendemain piller et incendier les marchandises dans les boutiques.La violence de l’attaque a poussé les habitants à fuir, laissant derrière eux tous leurs biens.A l’heure actuelle, le village s’est vidé de ses habitants. Le crépitement des armes automatiques et les menaces diverses ont également obligé une partie des habitants de Lékuy, village situé à 5 km de Bourasso, à fuir. A ce jour, Bourasso est un village fantôme.Les habitants se sont réfugiés massivement à Nouna et à Dédougou dans des conditions extrêmement difficiles.C’est un drame humanitaire qui va se jouer dans les jours à venir avec l’arrivée de ces Personnes déplacées internes (PDI) à Dédougou, à Nouna et dans les localités voisines de Bourasso. Il convient de noter que Dédougou et Nouna accueillent déjà de nombreux déplacés venus d’autres localités.Il faut signaler que depuis l’arrivée des habitants de Bourasso à Dédougou, ils n’ont reçu aucune assistance humanitaire sérieuse de la part des autorités. Ils cherchent vainement à rencontrer le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun pour lui exprimer de vive voix leur désir ardent de retourner dans leur village. Ils sont aussi indignés du fait que, jusqu’à la veille de la tuerie, les autorités n’aient pas pris en compte toutes les alertes lancées, depuis le mois de mai 2022, sur l’imminence d’une attaque. Voilà la triste réalité !Pendant qu’à Bourasso on pleurait les morts, le 6 juillet 2022, c’était au tour du village de Douroula, situé à 24 km de Dédougou, sur l’axe Dédougou – Tougan, de subir l’assaut des groupes terroristes à la recherche des Dozos et des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP).Dans la foulée, là encore, ils ont tué un passant, pillé et incendié des magasins et la seule ambulance du village et emporté des biens (motos, tricycles, des centaines de têtes de bétail, etc.) Face à un tel drame, portant gravement atteinte aux droits à la vie et à la sécurité des populations et de leurs biens, la section MBDHP du Mouhoun :

Présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;

Condamne vigoureusement ces attaques terroristes qui continuent d’endeuiller les paisibles populations de nos localités qui ne demandent qu’à vaquer paisiblement à leurs diverses occupations ;

Rappelle à l’Etat son devoir impérieux de protéger les personnes et leurs biens ;

Appelle les FDS à sécuriser les villages afin de permettre à ceux qui voudraient regagner dès à présent leurs localités pour récupérer leurs effets, de pouvoir le faire en toute quiétude ;

Interpelle l’Etat afin que toutes les mesures soient prises urgemment pour apporter l’assistance nécessaire (abris, nattes, vivres, médicaments, etc.) à tous les déplacés internes ;

Invite les populations de la ville de Dédougou et les villages d’accueil à accueillir ces PDI.

Dédougou, le 11 juillet 2022

Le Bureau de la Section du Mouhoun

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page