Actualites/BrevesPolitique

Situation nationale : Le Président du Faso échange avec les leaders coutumiers et traditionnels

(Ouagadougou, 14 juillet 2022). Le Président du Faso, le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, a rencontré ce jeudi en fin de matinée les leaders de la chefferie coutumière et traditionnelle de notre pays. Au menu des échanges du Chef de l’Etat avec les dépositaires des valeurs traditionnelles et culturelles du Burkina Faso, la recherche de solutions à la situation nationale.Convaincu que la chefferie traditionnelle et coutumière qui a toujours été « le garant de l’unité nationale et de la cohésion » au Burkina Faso, le Président du Faso a initié cette rencontre d’échanges pour demander leur implication et leur concours pour un retour de la paix dans notre pays.« La situation actuelle du Burkina Faso nous interpelle tous et surtout les chefs coutumiers et traditionnels en premier lieu car ils sont les dépositaires des valeurs ancestrales et culturelles de notre pays », a déclaré le Chef de l’Etat. A cet effet, le Président du Faso les a invités « à orienter leurs efforts vers la recherche de la cohésion et de l’unité nationale ».Par ailleurs, le Président du Faso, à travers les chefs traditionnels « a invité les populations de leurs contrées à faire bloc avec les Forces de défense et de sécurité et les engagés civils dans la lutte contre les forces du mal ».Convaincu que « c’est ensemble que nous allons réussir, c’est ensemble que nous devons réussir », le Président DAMIBA a appelé la chefferie traditionnelle à propager des messages de cohésion, d’entente et de solidarité et à œuvrer à la réconciliation des fils et des filles du Burkina Faso.Le Chef de l’Etat a saisi l’opportunité de cette rencontre pour évoquer avec les chefs traditionnels la démarche qu’il a entreprise d’échanger avec les anciens Chefs d’Etat sur la situation nationale. Selon le Président du Faso, cette initiative ne vise ni la restauration d’un quelconque ordre ancien ni la consécration de l’impunité dans notre pays. C’est « une concertation qui vise à fédérer les intelligences et les énergies pour lutter contre un ennemi qui met à profit nos profondes divergences pour déstabiliser le Burkina Faso », a expliqué le Président du Faso. Il a rassuré les leaders traditionnels et coutumiers que les concertations vont se poursuivre en bilatéral avec les anciens Chefs d’Etat qui étaient absents à la rencontre pour un engagement de tous les Burkinabè pour l’intérêt supérieur de la Nation. « Nous sommes convaincus que c’est dans la mobilisation de tous que les forces engagées sur le combat contre le terrorisme engrangeront davantage de résultats sur le terrain », a soutenu le Président DAMIBA.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page