Actualites/BrevesTerrorisme

Terrorisme : Le Burkina a fait appel à Barkhane

Le commandant de la force Barkhane au Sahel en fin de mission, le général Laurent Michon et l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, ont a animé le 21 juillet 2022 à Ouagadougou une conférence de presse.

Poussée à la sortie par l’hostilité de la junte malienne, la force française Barkhane se redéploie, notamment dans les pays voisins. Ce retrait du Mali, selon le général Michon, s’est fait en bon ordre, en sécurité et en bonne coordination avec l’armée malienne. Ce départ de Barkhane ne serait pas lié, selon lui, à la présence dans les sables du Mali du groupe russe Wagner mais a été rendu nécessaire par la volonté politique des nouvelles autorités maliennes.

Barkhane quitte le Mali mais pas la région. « Nous sommes prêts à accompagner les pays africains dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel » a ainsi indiqué l’ambassadeur de France au Burkina Faso Luc Hallade. A l’entendre, les forces hexagonales interviennent sur le territoire du Burkina en accord avec les forces armées nationales et à la demande du Burkina Faso qui est souverain.« la task force et Barkhane sont les 2 principaux volets demandés par le Burkina », a ajouté le diplomate.

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page