Actualites/BrevesSocieté

Journée nationale de l’arbre, édition 2022 : Le Premier ministre appelle à la responsabilité individuelle et collective pour la survie des plants

Les activités entrant dans le cadre de la célébration de la quatrième édition de la journée nationale de l’arbre, édition 2022, ont eu lieu ce samedi 06 août à Kaya, capitale régionale du Centre-Nord. La cérémonie officielle a été présidée par le Premier ministre, Albert Ouédraogo, représentant le Président du Faso. Cette édition était placée sous le thème : »Arbre, facteur de solidarité et de résilience ».La quatrième édition de la journée nationale de l’arbre à Kaya, a été marquée par deux actes majeurs. Il s’agit d’abord de la plantation d’arbres sur le site de Tiwéga2, sur lequel sont relogées des Personnes Déplacées Internes (PDI). Sur ce site bien protégé, le Premier ministre, Albert Ouédraogo, les membres du Gouvernement, mais également la population de Kaya et les PDI, ont mis en terre, plus de 300 plants d’espèces diverses.Dans son discours à la cérémonie officielle du second acte de la journée, la ministre de l’Environnement, de l’Energie, de l’Eau et de l’Assainissement, Maminata Coulibaly/Traoré, a indiqué que l’ambition du Gouvernement cette année, est de reboiser plus de 1300 hectares de terre, soit environ 900 000 plants à mettre en terre sur l’ensemble du territoire. « Arbre, facteur de solidarité et de résilience » est le thème de cette quatrième édition de la journée nationale de l’arbre. A travers ce thème, les autorités du Pays entendent mobiliser toutes les composantes de la Nation, afin de lutter efficacement contre le dérèglement climatique au Burkina Faso, selon Maminata Coulibaly/Traoré. Il s’agit surtout, de mettre à contribution, les personnes déplacées internes, dans toutes les localités du pays, pour amoindrir l’impact de leur relogement sur l’environnement.Le Chef du Gouvernement s’est du reste réjoui de la forte mobilisation de ces déplacés pour cette activité. Pour Albert Ouédraogo, le choix de Kaya pour abriter cette cérémonie est un symbole fort. « Kaya ville d’hospitalité, de résilience et de solidarité, qui abrite le plus grand nombre de PDI dans notre pays », a-t-il indiqué. Il a estimé que le plus important n’est pas de reboiser, mais de veiller à la protection et à l’entretien des plants, afin de leur donner plus de chance de survie. C’est pourquoi, le Chef du Gouvernement a appelé l’ensemble des Burkinabè, à une responsabilité individuelle et collective, afin de planter utile pour tirer le meilleur profit de cette action. C’est aussi le souhait de la ministre en charge de l’environnement, Maminata Coulibaly/Traoré. De son avis, si chaque Burkinabè plantait un seul arbre par an, notre pays allait très rapidement inverser la tendance de la dégradation rapide de l’environnement.Le Premier ministre a par ailleurs félicité au nom du Président du Faso, les acteurs de l’environnement qui ont été décorés au cours de cette cérémonie. Il a aussi félicité les Burkinabè qui s’investissent dans la promotion et la transformation des produits forestiers, dont un échantillon était du reste exposé à la cérémonie et visité par les autorités.A noter que la cérémonie de la 4e édition de la Journée Nationale de l’Arbre a été également marquée par une remise de vivres et de matériels, dont des tricycles aux Personnes déplacées Internes. Du matériel réceptionné par les autorités locales.

DCRP/Primature

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page