Actualites/BrevesSocietéTerrorisme

Soutien aux Personnes déplacées internes : Le Premier ministre visite un site de construction d’abris d’urgence à Kaya

Sur le chemin du retour de Kaya, où il est allé inaugurer ce samedi 13 août 2022, des infrastructures socio-collectives et poser la première pierre de quatre cités communales au profit des personnes déplacées internes (PDI) et des communautés hôtes des villes de Kaya, Dori, Kongoussi et Tougouri, le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a fait un escale à la sortie de la ville, pour constater de visu, les travaux d’aménagement d’un site qui doit abriter 600 abris d’urgence pour les PDI. Ces réalisations sont financées sur le budget de l’État.

« Nous venons de visiter ce chantier de construction d’abris pour personnes déplacées internes. Il s’agit d’un site de quatre hectares et le projet concerne 600 abris. Je vois que le niveau d’exécution est très appréciable », a déclaré le chef du Gouvernement, à la fin de la visite. Selon lui, c’est un citoyen de bonne volonté, qui a accepté de céder son terrain, pour la construction de ces habitations d’urgence.

Le Premier ministre a par ailleurs encouragé les acteurs du ministère en charge de l’Action humanitaire et tous ceux qui sont impliqués dans la conduite des travaux, à poursuivre et parachever ce projet.

Le ministre a charge de l’Action humanitaire, Lazare Zoungrana, a expliqué que les abris d’urgence sur ce site sont de type sahélien et peuvent accueillir chacun, un ménage de sept (07) personnes maximum. « Ce sont des abris d’urgence réalisés sur financement de l’Etat. Il s’agit de renforcer les capacités du Gouvernement en termes d’accueil des PDI », a-t-il ajouté.

Le ministre Zoungrana a révélé que 483 abris ont déjà été réalisés sur le site. Il reste, a-t-il noté, des finitions à faire. En effet, les façades de certaines tentes n’ont pas encore bénéficié de couvertures en plastique, alors que nous sommes en saison hivernale. »Il vont finaliser ces aspects-là, stabiliser l’intérieur et faire en sorte que les alentours soient bien protégés, pour qu’il n’y ait pas d’infiltration d’eau. Ce travail qui reste à faire n’est pas énorme », a rassuré le ministre en charge de l’Action humanitaire.

DCRP/Primature

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page