Actualites/BrevesSanté

La Bartholinite: une infection génitale assez fréquente !

 »Docteur, j’ai une boule à l’entrée du vagin ».  »Docteur, j’ai une boule sur la vulve. Elle est douloureuse et gênante. Aussitôt apparue, je constate que ce bouton ne fait que croître ».  »Docteur, j’ai du mal à m’asseoir et les rapports sexuels sont douloureux voire impossible ». Ce sont des plaintes de patientes que nous entendons assez fréquemment. Elles sont surprises de l’apparition d’une boule à cet endroit. Eh bien, l’examen clinique va révéler une tuméfaction et confirmer une Bartholinite, c’est à dire une infection aiguë d’une des glandes de Bartholin. Les glandes de Bartholin étant situées au niveau du vagin. Enceinte ou pas, la femme peut souffrir de cette infection génitale. Non traitée, elle se complique !Une Bartholinite est une infection aiguë des glandes de Bartholin. Les glandes de Bartholin sont situées de chaque côté de l’ouverture du vagin en arrière des grandes lèvres. Elles ont la taille d’un pois. Elles sécrètent une substance qui contribue à lubrifier le vagin. Une boule (tuméfaction) douloureuse apparaît au niveau d’une glande et c’est cette infection qu’on appelle Bartholinite. On parle de Bartholinite quand il y a une infection provoquant une inflammation d’une ou des deux glandes de Bartholin. Les glandes de Bartholin ne sont fonctionnelles que pendant la période de l’activité génitale. Avant la puberté, elles sont inactives et s’atrophient à la ménopause. La Bartholinite touche généralement les femmes dont l’âge est compris entre 20 et 40 ans.Une Bartholinite peut être causée par des germes dans le vagin ou par un kyste infecté du canal excréteur. Le canal qui secrète le mucus s’obstrue: le liquide s’accumule alors dans le canal, se dilate et forme un kyste. Il arrive que le kyste ne s’infecte pas et passe inaperçu. C’est lorsque le kyste s’infecte que l’on parle de Bartholinite. S’il n’y a pas d’infection on parle de kyste de Bartholin.La Bartholinite peut survenir aussi suite au traumatisme d’un accouchement. Les germes qui causent la Bartholinite sont principalement d’origine vaginale lors d’un rapport sexuel non protégé. Ces germes sont entre autres le gonocoque, la chlamydia trachomatis ou le mycoplasme. Les germes peuvent être aussi d’origine digestive comme les entérobactéries, l’entérocoque, l’escherichia coli ou encore des anaérobies. La plupart du temps, l’infection ne touche qu’une des deux glandes et se complique en abcès, rempli de pus.La Bartholinite se manifeste par une boule (tuméfaction) au niveau d’une des grandes lèvres de la vulve. La boule apparaît à l’entrée du vagin, au niveau des lèvres extérieures de la vulve. Elle est douloureuse, lancinante, rouge et chaude, un écoulement de pus si l’abcès s’est fistulisé à un stade avancé, de la fièvre… Les signes d’appels apparaissent en quelques jours seulement.Le diagnostic est clinique avec l’aide de prélèvements bactériologiques. La Bartholinite peut survenir pendant la grossesse et nécessiter une prise en charge rapide pour éviter des complications, qui pourraient être dommageables pour le fœtus.Une Bartholinite non traitée efficacement peut évoluer vers un abcès pelvi-périnéal avec une septicémie.Le traitement est fonction du stade de l’infection. Il fait appel aux antibiotiques et à la chirurgie. En principe, l’évolution du traitement est favorable. La Bartholinite reste fort heureusement une affection bénigne. En cas de grosseur ou de boule constatée à l’entrée du vagin, il faut consulter rapidement un professionnel de santé.

Pr Charlemagne, Ouédraogo gynécologue obstétricien

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page