Actualites/BrevesEducation

Partenariat Etat/Établissements conventionnés: les termes des conventions, objet d’un conclave

Passer en revue les difficultés liées à cette subvention ainsi que les mesures à prendre pour une éducation de qualité au Burkina Faso, tel est l’objet de la rencontre entre les autorités de l’éducation et les différentes faîtières de l’enseignement, ce lundi 22 août 2022 à Ouagadougou.

Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Lionel Wendkouni Bilgo a personnellement conduit les échanges sur ces conventions signées par l’Etat avec les structures faîtières de l’enseignement privé pour accroître l’offre éducative.

De nombreuses difficultés émaillent en effet cette initiative. Ce sont entre autres les écarts perçus sur les frais de scolarité des élèves affectés par l’état, la subvention tardive de l’Etat, les inégalités dans la subvention des différents établissements, la dette accumulée par l’Etat dans le paiement des frais de scolarité qui s’élève à 3 849 266 200 F CFA selon les statistiques du 23 juin 2022.

Reconnaissant la grande contribution de l’enseignement privé dans l’ accroissement de l’offre éducative, le ministre en charge de l’Education nationale, Lionel Bilgo, a invité les acteurs du ministère à prendre des mesures idoines afin d’accorder les mêmes chances à tous les élèves.

Il propose ainsi de fixer les critères d’affectation des élèves, harmoniser les montants supportés par l’Etat pour toutes les faîtières, mettre en place un mécanisme de contrôle afin d’éviter les inégalités qui entravent la mise en œuvre de cette subvention dont l’objectif dit-il, est de permettre à de nombreux élèves de poursuivre leur scolarité.

MENAPLN

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page