Actualites/BrevesSocieté

Situation nationale : La lecture de l’UAS


La Bourse du Travail a été le lieu qui a réuni, le samedi 17 septembre 2022 à partir de 10 heures, les militants des organisations syndicales membres de l’Union d’action syndicale (UAS). 
 Cette rencontre a réuni principalement les Secrétaires généraux et les différents délégués des syndicats membres de l’UAS à travers le pays. Elle a été dirigée par un présidium conduit par le président du mois, El Hadj Nana Inoussa de la Force ouvrière.

 
Trois importantes déclarations ont marqué cette assemblée. La première déclaration fut celle relative à la commémoration du coup d’État du 16 septembre 2015 et lue par Zante Marcel, représentant de la CNTB
La deuxième porte sur le mot introductif de l’assemblée générale lue par El Hadj Nana Inoussa, président du mois de l’UAS.
La troisième déclaration porte sur une plateforme revendicative de la lutte à venir de l’UAS. Elle a été lue par Ouedraogo Guy Olivier, représentant de la Confédération nationale des travailleurs du Burkina (CNTB).
La commémoration du coup d’État du 16 septembre 2015 a permis à l’UAS de saluer l’échec de ce coup de force des militaires contre la transition issue de l’insurrection, échec dû en grande partie à la lutte de l’Union d’Action syndicale (UAS) qui a contraint les militaires à abandonner le pouvoir.
 La déclaration a, en outre, attiré l’attention des participants sur l’aggravation du terrorisme au Burkina Faso et le fait qu’il est constaté une situation de guerre civile réactionnaire. Au niveau des résultats dans la lutte contre le djihadisme, l’UAS trouve qu’il n’y a pas de résultats tangibles et que cette lutte contre le terrorisme constitue, pour le moment, un échec au niveau du gouvernement qui n’arrive pas à pacifier, jusque là, aucun espace territorial sous occupation djihadiste. 
Le mot introductif du président du mois a souligné l’augmentation de la vie chère avec le renchérissement des prix des hydrocarbures, des produits de première nécessité. Face à cette malheureuse situation économique qui impacte négativement sur le panier de la ménagère, le gouvernement ne trouve pas plus à faire que de doubler le salaire de ses membres. Au regard de ces circonstances inacceptables pour les travailleurs du public, du privé et des populations, l’UAS annonce une plateforme revendicative. Cette plateforme est l’objet de la 3e déclaration. 

La plateforme de l’UAS met en exergue les principaux éléments suivants :

1. Pour la sécurité des populations et de leurs biens sur l’ensemble du territoire.

2. Pour la lutte contre la vie chère.

3. Pour le respect et l’élargissement des libertés individuelles et collectives et la promotion du travail décent.

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page