Actualites/BrevesEconomieSocieté

Conseil des ministres du 9 novembre 2022 : un plan opérationnel d’appui à l’Agriculture adopté

(Ouagadougou, 9 novembre 2022). Le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a présidé ce mercredi le Conseil des ministres, le premier après celui de prise de contact.Trois décisions majeures ont été adoptées au cours de ce Conseil à l’issue duquel le ministre Porte-parole du Gouvernement a fait le point.Deux décrets ont été examinés et adoptés par le Conseil des ministres, selon le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Porte-parole du Gouvernement, Jean Emmanuel OUEDRAOGO. Le premier décret porte attribution des membres du Gouvernement. « C’est un décret très important pour la définition du champ d’action de chaque département ministériel », a dit le ministre Porte-parole du gouvernement. Il s’agit d’une réorganisation au niveau des ministères qui ont connu des fusions ou des évolutions, afin de prendre en compte les changements opérés pour une meilleure prise en charge des missions.Le deuxième décret est relatif à la gestion des Intérims des ministres. « Ce décret-là permet de fixer de façon formelle l’organisation des Intérims en cas d’absence des membres du Gouvernement. Cela est important pour la continuité, l’efficacité du travail et surtout l’esprit de collégialité qui doit donc présider au travail gouvernemental », a souligné le Porte-parole du Gouvernement, Jean Emmanuel OUEDRAOGO.Outre ces deux décrets, le Conseil a également examiné et analysé un plan opérationnel d’appui à la campagne agricole de saison sèche 2022-2023.Ce plan, auquel le Président TRAORE tient et pour lequel il a donné des instructions fermes, implique beaucoup de départements ministériels.Et le ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Denis OUEDRAOGO a précisé que ce plan opérationnel « a pour objectif principal d’intensifier les productions au cours de la campagne de saison sèche pour compenser les pertes de productions liées aux déplacements de populations à cause de la situation sécuritaire dans le pays ». L’accent sera mis sur le maïs irrigué, le riz irrigué, la pomme de terre et les produits maraichers dans la mise en œuvre de ce plan d’un coût de 10 milliards 300 millions de francs CFA. Une grande production est attendue du plan opérationnel d’appui à la campagne agricole de saison sèche 2022-2023, soit environ 3500 tonnes pour le maïs et 60 000 tonnes pour le riz, selon le ministre en charge de l’Agriculture. « Au-delà de la rentabilité financière du plan, c’est surtout sa rentabilité sociale et économique qui est importante », a indiqué le ministre Denis OUEDRAOGO. Le démarrage des activités de ce plan est prévu pour la semaine prochaine pour une mise en œuvre diligente et permettra du même coup aux acteurs et surtout aux jeunes et aux Personnes déplacées internes de s’occuper utilement en cette campagne sèche.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Salut! 👋
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir instantanément l'actualité national et international dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page